Le bilan thermique consiste en une analyse des performances énergétiques d’un bâtiment. Il vise principalement à identifier les sources de perturbations pouvant influencer les échanges thermiques à l’intérieur. Voyons donc pourquoi il est recommandé d’établir un bilan thermique avant d’acheter un climatiseur.

Pourquoi établir un bilan thermique?

Le bilan thermique permet de savoir exactement quelle est la quantité d’énergie nécessaire pour chauffer ou rafraichir une habitation ou un local à climatiser.Il permet également de détecter les ponts thermiques et d’évaluer les différents échanges entre le milieu intérieur et le milieu extérieur du local à climatiser. Cette analyse énergétique est non seulement importante pour évaluer le cout d’installation d’un système de climatisation mais également pour optimiser son utilisation.

De nombreux sites web proposent des bilans thermiques simplifiés qu’il est possible d’effectuer en ligne. Cependant, ces bilans ne peuvent que donner une idée générale sur la performance énergétique de la maison. Il est donc extrêmement difficile pour un particulier de faire soi-même une analyse énergétique de qualité de son habitation ou local à climatiser. Pour un bilan thermique pertinent, il est recommandé de faire appel à un professionnel qualifié. D’ailleurs, la plupart des vendeurs et agents de réparation climatiseur incluent le bilan thermique dans leurs prestations de service.

Quels sont les facteurs déterminants d’un bilan thermiques?

Dans la pratique, le bilan thermique comprend plusieurs relevés de mesures effectués dans chaque pièce de l’habitation. Le technicien qui fait les mesures doit prendre en compte plusieurs facteurs :

La localisation géographique du bâtiment.

La superficie du local à climatiser.

Le nombre d’occupants.

Le type de sol et du toit, et le cas échéant le type du système d’isolation adopté.

Le nombre, la surface, et la matière de fabrication des portes et des fenêtres.

La hauteur sous plafond de l’ensemble des pièces.

D’autres éléments entrent également en compte pour le calcul du bilan thermique notamment le système d’éclairage utilisé, le type du vitrage, le nombre d’appareils électriques dans le local à climatiser, et l’existence d’un système de ventilation mécanique ou électrique. Plus les données à analyser sont abondantes et précises, plus le bilan thermique et pertinent.

Astuces pour bien choisir et utiliser son système de climatisation

De manière générale, le progrès technologique a permis de concevoir de nouveaux climatiseurs plus performants et moins bruyants. En outre, la diversité de choix en termes de marques et de modèles permet de trouver facilement le système de climatisation adapté. Cela dit, avant de faire son choix, il est important de définir d’abord ses besoins en fonction de la taille de la pièce à climatiser et du nombre des occupants.

Pour une pièce de 20 m2 par exemple, il convient de choisir un climatiseur d’une puissance allant de 2400 W à 3400 W. Par contre, pour une pièce de 30 m2, il faut prévoir un appareil d’une puissance de 3200 W à 4300 W. Pour optimiser la consommation électrique du système de climatisation, il est important d’assurer une bonne isolation thermique sur toutes les surfaces du logement. En outre, il est primordial de bien entretenir le système de climatisation et d’effectuer une révision complète au moins une fois par an. Bien évidemment, toutes les opérations d’installation, entretien, et réparation climatiseur doivent être réalisées par des professionnels qualifiés.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

88 + = ninety one